Les différentes aides


Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé

L’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) de base est une aide forfaitaire pour les familles qui ont un enfant handicapé, sans qu’il soit tenu compte de leurs ressources.

Créée afin de soulager les familles d’une partie des frais supplémentaires liés à l’éducation d’un enfant handicapé, cette allocation de base est complétée, si nécessaire, par un complément adapté à chaque situation. Il est octroyé pour l’enfant atteint d’un handicap dont la nature ou la gravité exigent des dépenses particulièrement élevées, nécessiteant la réduction d’activité professionnelle des parents ou le recours à une tierce personne.

En tant que parent isolé d’un enfant handicapé, il est éventuellement possible de bénéficier en supplément d’une majoration spécifique.

Si un droit au complément de l'AEEH est reconnu, les parents ont la possibilité de choisir entre le complément de l'AEEH et la PCH (prestation de compensation du handicap).


Allocation aux Adultes Handicapés

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)  garantie un minimum de ressources aux personnes handicapées qui ne disposent d’aucun revenu ou de faibles ressources.
L’AAH est subsidiaire c’est-à-dire qu’il faut d’abord faire valoir ses droits à la pension d’invalidité, de vieillesse ou toute autre prestation. L’AAH viendra en complément des aides auxquelles vous avez droit. Le montant de votre pension ajoutée à l’AAH ne pourra être supérieur à l’AAH à taux plein.


Prestation de Compensation du Handicap

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est accordée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées sur la base d’une évaluation personnalisée faite par la Maison départementale des personnes handicapées..

Elle est destinée à couvrir les différentes charges liées au handicap, comme les aides humaines ou techniques. Elle peut ainsi servir à dédommager ou à salarier les aidants familiaux dans certaines conditions.